La colonisation des Laurentides

C’est le temps d’un temps nouveau

jo1
J’ai écrit le début de cette chronique en février ou je racontais que le montage des 12 premiers épisodes était complété, soit que la structure visuelle était enfin accomplie. Mme Bou m’avait facilité la tâche en accomplissant les différentes narrations au cours  du traitement de la réalisation.
 
Je vous racontais aussi que les textes avaient été corrigés et finalisés par mon complice de la production  Jean Lambert,  qui en plus avait complété ses narrations à partir de son studio personnel. Bref, pour parachever et harmoniser le tout il me manquait les voix finales. 
 
Et c’est ainsi que  commence le journal de bord 2021
 
journaldebord
9 janvier
Couvre-feu en vigueur de 20 heures à 5 heures du matin. Interdiction de se trouver hors de son lieu de résidence, sauf cas d’exceptions.
« C’est avec nostalgie que je m’ennuie de l’époque où les gens vivaient sans masques, sans couvre-feu. 
Jean entreprend de faire la narration de tous les épisodes.»  
 
21 janvier
Le Québec atteint 250 000 cas
« Je sens pourtant que bientôt reviendra une période qui libèrera cette menace permanente qui afflige notre quotidien. »
 
« Cette pandémie affecte la production du documentaire. J’avais prévu pouvoir présenter les onze premiers épisodes de la colonisation ce printemps, mais j’ai pris du retard face à l’enregistrement des narrateurs en studio. » 
 
2 février 
« Corrections finales de la préhistoire, le premier épisode est prêt à être diffusé.
On me suggère d’attendre pour la parution en espérant plutôt officialiser l’action par un lancement officiel ». 
 
1er mars
Début de la vaccination dans la population générale, en fonction des groupes d’âge.
 
Normand Desloges13 mars
« Mon ami et complice de tant de productions, Normand  Desloges (photo de droite) vient enregistrer sa voix et nous réussissons à tout compléter avant le couvre-feu. Le hic c’est que j’ai dû lui demandé à plusieurs reprises de retirer son masque lorsqu’il parlait dans le micro. »
 
« Sa prouesse me permettra de finaliser les épisodes couvrant la période de la Nouvelle France. »
 
17 mars
Le Québec atteint 300 000 cas.  Le couvre-feu en zone rouge sera désormais de 21 h 30 à 5 h. 
 
20 et 21 mars
Fin de la deuxième vague (23 août 2020 - 20 mars 2021) et début de la troisième vague.
 
29 et 31 mars
« L’animateur radiophonique et acteur Gilles Brière qui demeure à Longueuil, peut enfin à venir faire sa prestation couvrant la période du Régime Britannique. (5 épisodes) »
 
3 Avril
« La musique pour la Nouvelle France est terminée et les épisodes sont soumis aux correcteurs. »
 
11 avril
Couvre-feu devancé à 20 h dans les régions de Montréal et Laval. 
« Une chance que les narrations sont terminées, mais ça me gêne pour planifier des entrevues prévues pour clore la période entourant les patriotes. »
 
14 avril
Le quart de la population a été vaccinée, soit plus de deux millions de Québécois. 
« J’ai été vacciné hier. »
 
Aujourd’hui
Il ne reste que quelques tournages pour compléter le tout soit les présentations d’épisodes, quelques themes musicaux pour finaliser, ce n’est qu’une question de temps.
 
 
 
 Je suis très heureux des performances des narrateurs et de ma narratrice préférée (Mme Bou, naturellement). 
 
Tiens pourquoi ne pas vous présenter Gilles Brière qui sort à peine du studio ? 
 
L’entendre vaut mille mots comme dirait le Schtroumpf à lunettes, n’est-ce pas !

schtroumpf

 
 
 
 Merci mille fois Gilles pour ton professionnalisme
 
 
 
 
 
Si la tendance se maintient je crois bien que le lancement de la série se fera bien avant la Saint-Jean.
 
Cette année, Histoire Archives Laurentides souligne avec la ville de Saint Jérôme le 200e anniversaire de la construction de la Chapelle qui desservait les premiers colons installés dans la région de la rivière du Nord. 
 
 
Une exposition sera inaugurée  le 22 mai à la vieille gare de St-Jérôme qui imagera cette période qui a engendré la naissance de la ville de St-Jérôme. Selon le développement des restrictions face à la pandémie, il pourrait avoir un soulignement intensif d’une célébration sur l’endroit originaire.  
 
 
ArchiHisto
 
Plusieurs s’interrogent sur l’état de ma santé, je vous dois bien un bilan de mon état actuel.
 
docteurJe vous annonçais, il y a presqu’un an que j’étais atteint d’un cancer. Un médecin m’avait prédit que je ne terminerais pas sans doute l’année.
 
Eh bien, finalement mon instinct de survie semble lui donné tort.
 
J’ai encore assez d’énergie pour terminer le documentaire jusqu’au bout.  Bien sûr que j’ai des hauts et des bas! Je suis bien conforté par mon infirmière personnelle qui s’agenouille devant moi tous les jours.  (Pour soigner une plaie à la cheville… naturellement...  Hé coquins, à quoi pensiez-vous ?)
 
Bref,  j’essaie de vivre en évitant trop de penser à cette menace de me voir dégringoler tout d’un coup. 
Dans le moment présent,  je m’enthousiasme du jour où je sortirai du studio avec drone et caméras. 
 
J’ai hâte de sillonner en compagnie de ma bien aimée Mme Bou, les merveilleuses routes panoramiques des Laurentides, toujours à la recherche d’images pour agrémenter la production.
 
 
GiBou 2
 Photo récente de Gilles Bouvrette qui ignore sans doute que les salons de coiffure sont ouverts !

 

baniere liste